Et si juste pour un moment ont abandonnais nos crochets pour nos doigts